MAOBA & le #COVID-19

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Depuis le mois de mars 2020 nos vies sont bouleversées par une crise sanitaire inédite, pour notre génération du moins.

Je ne m’étalerai pas sur les décisions et restrictions gouvernementales ou encore les chiffres et les avis scientifiques.

Cela étant, je voulais vous partager l’expérience de cette crise par rapport à ma petit entreprise de mode. Commerces non-essentiel, donc.

Au mois de mars 2020, lorsque j’apprends les mesures de confinement total et la fermeture des frontières, je reste positive. Cela ne va pas durer éternellement, d’ici quelques semaines tout sera rentrer dans l’ordre et je pourrais partir vers ce pays que j’aime tant, le Maroc, pour créer et lancer la production de la collection estivale : la plus importante de l’année 🌞

Puis, les semaines passent, les mesures se durcissent et je comprends qu’on est loin d’être tirés d’affaire. Je réfléchis à comment travailler à distance… J’ai pleins de nouvelles idées pour cette collection et je dois trouver de nouveaux artisans, experts dans ces domaines là. Hélas, je ne peux pas faire cela à distance.

Aller, on reste positifs : pas de collection estivale plutôt qu’une collection à distance, sans les nouveautés prévus etc. MAIS, on profite de ce temps pour se concentrer sur la création, les idées, la communication, les actions commerciales à prévoir sur l’année etc.

Au fil des jours et des semaines, les TodoList diminuent voire disparaissent, c’est plutôt satisfaisant. La France est alors sur la fin de son confinement total, plutôt satisfaisant aussi.

Alors, on commence à prévoir un voyage au Maroc sur tout le mois d’aout, en étant persuadée d’une réouverture des frontières pour la période estivale. Mais encore une déception, puisque le Maroc ne rouvrira ses frontières qu’au début du mois de septembre, et sous certaines conditions… Pour des raisons indépendantes à tout ça, nous avions des obligations en France aux mois de septembre & octobre. On prends alors des billets qui décollent début novembre. ENFIN, on va pouvoir partir et travailler sur un collection pour les fêtes. Niveau timing, ça va être short mais on va y arriver. La collection sera pas aussi grande que prévue mais il y aura une collection ⚡️

IL NOUS FAUT UNE COLLECTION POUR NOËL SI ON NE VEUT PAS MOURIR.

Les coups durs s’enchaînent, on commence à avoir réellement peur pour notre projet… Pas de collection pendant 1an c’est quand même une sacrée balle dans le pied. Surtout quand on est une petite marque dans ces débuts.

Il faut savoir que pour nous, la période estivale et celle de Noël sont les plus importantes de l’année. C’est qui nous permet de faire notre chiffre de l’année 💰

Le coup de massue, moins d’une semaine avant notre vol : E. Macron annonce un reconfinement français et la fermeture des frontières 😭😱

Ni une, ni deux, on tente le tout pour le tout : on trouve un vol qui décolle samedi 31.10, on réserve, on file faire un test PCR et on croise les doigts pour pouvoir partir quand même.

Pour être honnête, je n’y croyais plus vraiment mais nous avons pu partir sans encombre 🎉💃🎊

Cela fait donc 10 jours que nous sommes dans la région d’Agadir au Maroc pour concrétiser toutes nos idées pour les prochaines collections ☺️

Les premiers échantillons de la collection capsule de Noël seront prêt d’ici quelques jours 🙏 #staytuned

On espère que ça vous plaira et que #maobadesign sera sous le sapin 🎄

Pour ne rien rater de nos aventures, suivez-nous sur Instagram @maoabdesign 🌵

Inès-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *